Breizbear, Simplicité de la complexité

Etant un féru de musique, je ne pouvais pas passer à coté de Breizbear !!

Découvert, d’abord en tant que dj de première partie à l’Ancienne Belgique. Interloqué par son univers, j’ai réellement découvert sa musique il y a un an lors d’une after-party entre potes. Cette sensibilité musicale m’a fort touché !

Décrire sa musique serait impossible, c’est une sorte de grande balade, ou toutes musiques se confondent sans même qu’on s’en aperçoivent et puis Hop! la musique nous pousse à danser encore et encore ! Une balade dont on ne se lasse jamais !

A3-blasze.jpg

Dépensant tous son temps et son argent dans les disquaires, à 12 ans, il n’a eu de cesse de découvrir différents mondes musicaux .

Vers 16 ans, en pensionnat, il remarque, en lisant les revues musicales de l’époque, que souvent, des groupes émergeants qu’il aimait, passaient en concert  à quelques kilomètres de chez ses parents…Le Coatélan, un petite salle de concert.

A force de fréquenter Le Coatélan, il commence à y travailler et c’est la qu’il acquit une bonne culture musicale !

C’est la « Rave-On » de Manchester qui l’oriente réellement, un mélange de brit-pop, l’electronic house de Détroit & Chicago. C’est d’ailleurs , selon moi, ce qui le définit!

on aura compris, Breizbear aime les mix, un bon cocktail auditif , sans prise de tête et ludique ! Alors juste pour le plaisir de nos oreilles, il nous a réservé une petite preview de ses meilleurs titres !

Désormais, vous aurez droit à une petite anecdote en rapport à Bruxelles !

« Quand il y a presque 25 ans, j’ai décidé de quitter ma Bretagne natale, j’avais comme 3000 Vinyls et 5000 Cds, pour arriver dans un petit appartement parisien…je voulais en vendre, la réponse que l’on me donnait le plus, comme un refus, de la part des disquaires, c’était : « non, ça c’est à Bruxelles que tu pourras revendre ça… »

Par ailleurs, il y a 15 ans, quand je suis arrivé à Bruxelles, à chaque fois que je disais que j’étais « DJ », il y avait toujours quelqu’un qui disait : « ah ouai, moi aussi » … Je me suis vite rendu compte qu’un Bruxellois sur deux était « DJ ». »

Retrouvez Breizbear ce jeudi en compagnie de Jon Scotz pour notre deuxième édition ARThursday au Dolores Bar!

ARThursday-BLASZE.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s